Sur une carte d’entrée dite de migration

      En vertu du Décret du Gouvernement de la Fédération de Russie du 16 août 2004 №413 «Sur la carte d’entrée dite de migration» ; chaque citoyen (citoyenne) étranger (étrangère) est obligé d’obtenir et remplir une carte d’entrée dite de migration à l’arrivée en Fédération de Russie. Un (une) agent (e) du service du contrôle des frontières vérifie que les données mentionnées dans la carte d’entrée dite de migration correspondent à celles contenues dans le passeport, dans le visa, et appose le cachet d’entrée sur cette carte.

      Les agents du service du contrôle des frontières distribuent gratuitement les formulaires des cartes d’entrée dites de migration aux citoyens étrangers ou bien aux responsables des sociétés prestataires des services de transport aux citoyens étrangers dans leurs déplacement a la destination de la Fédération de Russie.

      Chaque voyageur étranger est obligé de garder sa carte d’entrée dite de migration pendant son séjour sur le territoire de la Fédération de Russie. La carte d’entrée dite de migration doit être présentée avec les autres documents nécessaires pour l’enregistrement dans le lieu de son sejour en Russie.

      Au cas de la perte ou de l’endommagement de la carte d’entrée dite de migration le voyageur étranger doit s’adresser dans un délai de trois jours aux services locaux du Ministère de l’Intérieur dans le lieu de son séjour dans la Fédération de Russie. Ce voyageur étranger doit présenter aux services locaux du Ministère de l’Intérieur son passeport ou d’autre document d’identité contenant le visa d’entrée et obtenir à titre gratuit le duplicata de sa carte d’entrée dite de migration.

      Le citoyen étranger est obligé de remettre sa carte d’entrée dite de migration à l’agent du service du contrôle des frontières au poste de contrôle des frontières au moment de sa sortie de la Fédération de Russie.